Aragorn
Trouver une épice

Partager sur    
Poivre Kampot blanc
Poivre Kampot blanc © Epices Roellinger
Informations techniques

- Provenance : Cambodge
- Conditionnements :

Descriptif
Délicat, le poivre Kampot blanc est idéal pour les bouillons et les sauces, sa fraîcheur apporte une teneur en bouche exceptionnelle.

Les mots d'Olivier Roellinger
Récolté à pleine maturité puis issu de la transformation du poivre rouge par trempage, le poivre blanc développe des saveurs très délicates d’agrumes et d’herbes fraîches, idéales pour les bouillons et les sauces.
J’ai beaucoup d’admiration pour les hommes comme Jérôme qui relance la production de grande qualité de ces poivres.
Le poivre au Cambodge est renommé depuis les rois d’Angkor et il y est fait allusion dans différents ouvrages anciens dont la relation des voyages de l’explorateur chinois Tcheou Ta Kouan au XIIIème siècle. Le prestige du poivre ne cessera de hanter les imaginaires et les papilles jusqu’au XIXème siècle alors que les armées hollandaises viennent combattre sur les terres du Sultan d’Aceh. Ce dernier donne l’ordre de faire brûler les poivrières pour ne pas voir s’échapper ce trésor immémorial et gustatif. C’est alors qu’une partie de la production se déplace toujours au Cambodge, dans la région de Kampot.
À la fin du siècle, les colons français vont développer ce commerce et intensifier la production jusqu’à 8 000 tonnes par an…. Personne ne cède sur la qualité qui s’améliore jusqu’à l’excellence au XXème siècle avant que les Khmers rouges en 1975 n’installent leur régime de terreur et remplacent cette culture par celle, exclusive, du riz. Le poivre de Kampot au cours de ces trente années noires, disparaît. Et c’est la fin du XXème siècle qui voit le retour timide sur leurs terres des familles de planteurs… et du poivre de Kampot.



CONSERVATION / UTILISATION
Il faut évidemment ne jamais consommer de poivre moulu mais toujours le moudre au dernier moment afin qu´il développe pleinement ses arômes.
Conserver au sec, à l’abri de la lumière
Nos recettes
- Des oursins, une pomme acide pour le poivre blanc de Kampot

Vos recettes
- Ajoutez votre recette >


MON COMPTE

 (0)