Aragorn
Trouver une épice

Partager sur    
Coriandre
Coriandre © Epices Roellinger
Informations techniques

- Poids net : 20 g
- Provenance : Wayanad
4,60 € TTC
Descriptif
Présente dans la plupart des cuisines du Monde, elle affiche son parfum frais légèrement poivré, sa saveur à la fois douce et brûlante avec des tonalités de zeste d´agrume.

Notes botaniques
Les deux grands types de coriandre sont la Marocaine et l´Indienne. Je préfère cette dernière plus douce et plus subtile. Les jardiniers cuisiniers apprécieront le fait qu’avec le safran, la coriandre est la seule épice que l´on peut cultiver sur son balcon en Europe Occidentale.
Les mots d'Olivier Roellinger
En 1982, année d´ouverture de la maison de famille, je me souviens alors ne pouvoir trouver sur le marché des Lices à Rennes que deux bottes de coriandre et deux bottes de basilic. Ces herbes étaient introuvables au nord de la Loire. Grâce aux communautés maghrébine et asiatique, nous pouvons enrichir notre cuisine de ces herbes aromatiques merveilleuses.
Bien souvent, elle permet ce petit plus à beaucoup de recettes en se glissant dans mille tours de mains des maîtres queues et grandes cuisinières du monde que le profane ignore.
Dans ma cuisine cette épice est présente dans plusieurs mélanges : elle se caractérise par son parfum frais légèrement poivré, sa saveur est à la fois douce et brûlante avec des tonalités de zeste d´agrume. Préalablement, je fais légèrement griller la coriandre dans une poêle à sec (sans coloration).
La coriandre contient une huile essentielle excellente pour la digestion, et déjà les anciens Chinois conseillaient cette plante qui rendrait… immortel.



Histoire
Au Moyen Orient, on apprécie la coriandre depuis la nuit des temps, des graines ont même été retrouvées dans les pyramides. Les romains et les juifs ont voyagé avec cette herbe et plus tard Charlemagne conseillait à tous de cultiver cette ombellifère qui permettait, en l´associant au cumin et au vinaigre de conserver les viandes plus longtemps. Les Indiens puis les Chinois en raffolèrent également à tel point qu’elle est aujourd´hui la plante condimentaire la plus utilisée en Orient. Quant aux premiers colons du Nouveau Monde, ils l´emmenèrent et la cultivèrent dès 1670 dans le Massachusetts avant qu’elle n’envahisse les trois Amériques et plus particulièrement la cuisine latino américaine. Ainsi cette plante, par l´utilisation de ses feuilles ou de ses graines est présente dans la plupart des cuisines du Monde. En Europe, très longtemps, nous avons repoussé l´odeur de la feuille rappelant un peu celle de la punaise, d´ailleurs le mot coriandre vient du grec Koris qui signifie punaise mâle.
CONSERVATION / UTILISATION
Pour apprécier cette herbe il faut souvent la broyer avec d´autres épices et un peu d´ail ou l´associer à la menthe. On peut mettre les graines dans un moulin à poivre pour assaisonner un filet de poisson, des Saint Jacques ou tout simplement une salade. J´utilise les feuilles dans les bouillons et nages pour poissons et crustacés. Avec une chair de crabe, j´aime mélanger coriandre feuille, ciboulette et menthe.
Conserver au sec, à l'abri de la lumière
Vos recettes
- Ajoutez votre recette >


MON COMPTE

 (0)