Aragorn
Trouver une épice

Partager sur    
Vanille des Comores (grande Comore)
Vanille des Comores (grande Comore) © Epices Roellinger
Elle peut être utilisée en sucré ou salé.
Informations techniques

- Poids net : 8 g (3 gousses)
- Provenance : Comores
10,60 € TTC
Descriptif
Très profonde, elle se distingue par un nez de sous-bois et de myrte, une saveur franche et pure avec du caractère. La vanille des Comores est idéale pour le chocolat, les mousses, chocolat chaud, gâteau avec chocolat, crème au chocolat et ganache. Mais aussi dans les potages de légumes comme celui de céleri, pommes de terre ou potiron.
En tube de verre contenant trois gousses.

Les mots d'Olivier Roellinger
Un nez de sous-bois et de myrte, une saveur franche et pure avec du caractère.
Un demi centimètre dans un potage de légumes, une crème de chou-fleur, de petits pois, de potiron apporte une douceur et une profondeur.
J'aime également utiliser cette large vanille en la glissant dans mon chocolat chaud ou dans un thé (1cm par tasse).



Histoire
Dans l'océan Indien, après 24 heures de cicatrisation, les gousses sont échaudées quelques secondes en suivant la technique d'Ernest Loupy (1851). Puis durant trois semaines environ, elles sont étalées au soleil puis rentrées à l'abri, enveloppées dans plusieurs couvertures pour permettre à la fermentation de se développer. Enfin, elles sont posées sur des claies dans des maisons en bois totalement ventilées où elles s'affinent 6 mois en étant lissées des dizaines de fois entre les mains des femmes. Puis elles sont triées, calibrées et rangées dans des boîtes en fer blanc.
CONSERVATION / UTILISATION
Dans un tube en verre ou un bocal toujours fermé hermétiquement dans un placard.
Nos recettes
- Soupe de chou-fleur et vanille de Grandes Comores

- Consommé de crevettes grises, bébés fèves et parfum de vanille des Comores

Vos recettes
- Ajoutez votre recette >


MON COMPTE

 (0)